Rénovation et contrôle des installations électriques

Les normes électriques évoluent régulièrement, si bien que même une installation contrôlée et rénovée il y a moins de 10 ans peut déjà être périmée. Pour éviter d’exposer vos équipements, vos biens et vous-même, contrôlez régulièrement l’état de votre circuit électrique.

SOMMAIRE

Comprendre les normes électriques
Trois bonnes raisons de suivre les normes électriques
Contrôler l’état de général de l’installation
Rénover l’installation : coordonner les travaux

Quelques données pour illustrer tout l’intérêt de faire contrôler vos installations électriques :

  • Selon l’Observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), on recense en France 200 000 incendies d’habitation chaque année…
  • dont 50 000 sont causé par l’installation électrique.
  • 61% des incendies de sources électriques sont liés aux équipements électriques…
  • et 36% aux installations fixes ou mobiles.
  • 40 personnes par an sont victimes d’électrocution…
  • et 3 000 français sont électrisés chaque année.

Comprendre les normes électriques

En France, c’est la norme NF C15-100 qui définit le standard de toute installation électrique en basse tension.

La version actuelle a été avalisée en 2002 et a été amendée à diverses reprises : le dernier amendement apporté à la norme NF C15-100 a été homologué en Juin 2015.

Elle définit entre autres, un équipement minimal par pièce d’habitation :

  • Cuisine: 1 point lumineux commandé ; 6 prises de courant à 10/16 Ampères non spécialisées dont 4 en hauteur ; 1 circuit à 32 ampères pour une cuisinière ou une plaque de cuisson électrique ; 2 circuits à 20 ampères pour alimentation des appareils de type lave-vaisselle, four électrique, congélateur, etc.
  • Séjour, pièce principale: 1 point lumineux commandé ; 1 prises de courant à 16 ampères + 1 par tranche de 4m2 avec un minimum de 5, 1 prise RJ45 ; 1 prise TV (si absence de prise RJ45) ; 1 prise téléphone.
  • Chambre : 1 point lumineux commandé ; 3 prises de courant à 16 ampères ; 1 prise RJ45.
  • Couloir: 1 point lumineux commandé ; 1 prise de courant à 16 ampères dans les couloirs d’une surface supérieure à 4 m2.
  • Salle de bain: 1 point lumineux commandé ; 1 prise de courant à 16 ampères et 1 à proximité de la commande d’éclairage.
  • WC: 1 point lumineux commandé
  • Extérieur : 1 point lumineux commandé par entrée principale ou de service

Trois bonnes raisons de suivre les normes électriques

Même si une majorité de français juge son installation électrique satisfaisante, c’est loin d’être toujours le cas. Il est donc essentiel de vérifier régulièrement l’intégrité et la conformité de l’installation.

Plusieurs raisons doivent vous inciter à vous engager dans cette démarche :

  • En conservant une installation électrique à jour, vous limitez votre exposition aux risques d’incendies et aux risques d’électrocution ou d’accidents électrique.
  • En cas d’incident, vous êtes mieux protégé et serez mieux indemnisé par votre compagnie d’assurance.
  • Vous disposez d’une installation souvent moins énergivore et réduisez votre facture énergétique.

Contrôler l’état général de l’installation

Pour vous assurer de la conformité et de la qualité de votre installation, trois solutions s’offrent à vous :

  • Effectuer un autodiagnostic sur la base d’indices simples

Vous pouvez dresser un état des lieux de l’installation à partir de constatations simples.

Vérifiez ainsi que votre installation soit bien dotée d’un dispositif de coupure générale (disjoncteur). Ce dernier doit être accessible depuis l’intérieur de votre habitation.  

Vérifiez sur le tableau électrique la présence d’un différentiel de protection adapté à la prise de terre. D’autre part, le tableau électrique doit intégrer pour chaque circuit un disjoncteur qui protège l’installation contre les surintensités.

Assurez-vous que pour toutes les pièces d’eau, une liaison équipotentielle a bien été intégrée au tableau. Assurez-vous également dans ces pièces sensibles, que vous avez bien respecté les règles élémentaires portant sur l’utilisation de matériel électrique.  

Enfin passez l’installation en revue et traquez les fils dénudés ou prises et interrupteurs mal fixés.

Si vous détectez des anomalies de ce type, faites intervenir un professionnel.

  • Faire intervenir un diagnostiqueur immobilier

Si vous n’avez pas le temps de réaliser un autodiagnostic ou si vous estimez ne pas avoir les compétences nécessaires pour réaliser un état des lieux de l’installation, faites intervenir un diagnostiqueur immobilier.

Le technicien diagnostiqueur doit être titulaire d’une certification délivrée par un organisme accrédité par le comité français d’accréditation (COFRAC www.cofrac.fr). Il doit vous remettre un document par lequel il atteste sur l’honneur qu’il satisfait aux conditions de compétence, d’assurance et d’indépendance requises.

Il analysera votre installation électrique et pointera l’ensemble des défauts qu’il sera en mesure de constater.

Attention, ce diagnostic ne tient pas lieu de devis pour la réalisation des travaux de remise en état de l’installation.

  • Recourir aux services d’un électricien

La dernière alternative consiste à faire directement intervenir un électricien qualifié qui pourra tout à la fois identifier les problèmes sur votre circuit électrique et effectuer un chiffrage avant travaux pour toute remise en état de l’installation.

Pour retrouver les professionnels de l’électricité qualifiés, rendez-vous sur le site de QUALIFELEC

Rénover l’installation : coordonner les travaux 

Après la phase de diagnostic, il conviendra de dresser la liste des éléments à corriger et de planifier les travaux.

S’il n’est pas nécessaire de quitter votre habitation pendant la durée des travaux, il est possible que l’intervention de l’électricien conduise à des coupures régulières. Mieux vaut donc planifier avec ce dernier l’organisation des interventions afin d’en minorer les conséquences.

Dans certains cas, il pourra être nécessaire de faire intervenir d’autres corps de métiers (maçons, plaquiste, plâtrier) afin de dissimuler les câbles électriques dans les parois.

Actualités

Contactez QUALIBAT 

Les champs marqués d'une * sont requis.
* Mentions obligatoires
J'ai une question

Chat avec Qualibot

FERMER
13:51
Je suis Qualibot votre assistant virtuel sur le site, je suis là pour vous aider à retrouver toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin : vérification d’entreprises qualifiées, demande de qualification, identification à votre Espace Entreprise, recherche dans la nomenclature… N’hésitez pas à me poser vos questions !