Entre sécurité et durabilité : assurez l’entretien régulier des équipements techniques

En tant que propriétaire, certaines responsabilités vous incombent. Certaines sont légales, d’autres de pur bon sens. C’est le cas de l’entretien des dispositifs de chauffage, de ventilation ou encore de climatisation. Dès lors que votre logement comporte des installations techniques, elles nécessitent un entretien régulier dont la périodicité est variable.

Sommaire

Entretenir oui, mais quoi ?
Trois bonnes raisons d’entretenir vos équipements
Purger et nettoyer les dispositifs de production de chaleur
Assurer l’entretien des circuits de ventilation
L’entretien en copropriété

Votre habitation compte différents équipements essentiels à sa salubrité et à son confort.

Depuis le chauffage, en passant par le système de ventilation mécanique ou encore la climatisation, il est nécessaire d’assurer un entretien et un nettoyage régulier. Cet entretien peut faire l’objet d’un contrat avec une entreprise spécialisée qui peut garantir que l’ensemble des opérations à mener l’ont été.

Entretenir oui, mais quoi ?

Les équipements à entretenir sont essentiellement ceux qui sont liés au chauffage, à la ventilation ou la climatisation. Mais il ne faut pas oublier d’autres types d’entretien comme le nettoyage des panneaux solaires ou photovoltaïques, des gouttières et descentes d’eaux pluviales, etc.

Trois bonnes raisons d’entretenir vos équipements

Même si les opérations de nettoyage et d’entretien de l’ensemble de vos équipements vous semblent à la fois fastidieuses et inutiles puisque ces derniers fonctionnent à merveille, vous devez régulièrement programmer des interventions de maintenance.

Ce, pour plusieurs raisons :

  • Assurer la meilleure durée de vie à vos équipements

Sans un nettoyage régulier (une à deux fois par an), les poussières qui s’accumulent sur les pièces mécaniques peuvent occasionner des élévations de température et des vibrations qui, à terme, endommagent de manière irréversibles vos équipements. Un dépoussiérage et un décrassage fréquent assurent une espérance de vie optimale à vos équipements techniques !

  • Réaliser des économies d’énergies

Chauffage au gaz, au fuel, poêle à bois ou à granulés, l’entretien du dispositif de production de chaleur est essentiel pour qu’il puisse délivrer son plein potentiel en consommant le moins d’énergie possible.

Propre, l’équipement assure un chauffage efficace, une maîtrise de la consommation, une réduction des émissions de polluants néfastes pour l’environnement.

  • Préserver la santé et la sécurité des occupants de l’habitation

Chauffage, ventilation ou climatisation, dans tous les cas de figure il faut être vigilant à l’entretien. Toute circulation d’air est susceptible de favoriser le développement et la propagation de germes d’une part. D’autre part, les risques d’émanation de CO² sont très élevés lorsque les équipements souffrent d’un défaut d’entretien.

Purger et nettoyer les dispositifs de production de chaleur

Pour votre confort, pour que la température soit homogène dans toutes les pièces, l’ensemble des équipements de production et de diffusion de chaleur doivent être régulièrement entretenus. Un entretien qui porte à la fois sur les appareils eux-mêmes, à nettoyer et à régler, mais aussi sur les réseaux dans certains cas.

Par exemple, un réseau de radiateurs devra être régulièrement purgé et nettoyé ; car des boues, issues de la décomposition surfacique des canalisations ou de l’agglomérat de fines particules charriées par l’eau, s’accumulent notamment dans les radiateurs. 

Après le nettoyage, un produit adapté est ajouté au fluide qui circule, prolongeant la durée de vie de l’ensemble de votre installation, y compris de la pompe de la chaudière. Enfin, le contrôle doit aussi s’intéresser aux thermostats, quand il y en a, et aux programmateurs.

Pour mémoire, le ramonage des cheminées est une exigence à laquelle il faut se plier au moins une fois par an. En savoir plus : ramoner et rénover les conduits de fumée

Assurer l’entretien des circuits de ventilation

La ventilation de votre domicile est très importante et d’autant plus si le bâtiment est bien isolé. Elle est utile à votre santé (un air toujours renouvelé en oxygène et une élimination du CO2), comme à votre habitat puisqu’elle participe à l’élimination de la vapeur d’eau et donc des risques de condensation.

Une installation de ventilation mal entretenue est moins efficace (et donc plus énergivore). Elle peut également devenir plus bruyante, et peut finir par avoir une influence sur le chauffage (augmentation de la consommation). Une installation de ventilation double-flux peut aussi devenir source de contamination en cas de mauvais entretien.

Cet entretien portera sur les points stratégiques que sont les entrées d’air et les extractions.

Pour les premières, on dépoussièrera (et si nécessaire, on remplacera les filtres) et pour les secondes, on pourra même procéder à un lavage. Certaines installations fonctionnent avec des piles qu’il convient de renouveler régulièrement (tous les deux ans minimum). L’appel à un professionnel reste une valeur sûre pour assurer l’entretien, n’hésitez pas à faire effectuer une révision générale par un spécialiste, tous les trois ans en moyenne.

L’entretien en copropriété

L’arrêté du 15 septembre 2009, fait obligation au syndicat des copropriétaires de faire procéder à l’entretien de la chaudière collective si la copropriété en est équipée. Pour ce faire, il doit recourir aux services d’un chauffagiste professionnel dont les missions consisteront notamment à :

  • Vérifier le bon fonctionnement des appareils de mesure et de contrôle,
  • S’assurer du rendement de la chaudière et des dispositifs de régulation de température,
  • Procéder au ramonage du conduit de fumée,
  • Assurer la tenue du livret d’entretien.

Contrairement au chauffage, l’entretien de la VMC n’est pas obligatoire au regard de la loi.

Actualités

Contactez QUALIBAT 

Les champs marqués d'une * sont requis.
* Mentions obligatoires